« À la plus belle »

3 Mar

Le Jugement de Pâris – Le mythe

Tous les dieux se retrouvèrent lors d’une cérémonie pour célébrer le mariage de Pelée et Thétis. Tous sauf Eris. En colère, elle lança à la foule la pomme de la discorde avec comme inscription « À la plus belle ». Vénus, Minerve et Junon se disputèrent le titre. Et Jupiter ne pouvant décider laquelle des déesses était la plus jolie, confia à Mercure de désigner le premier des mortels comme juge de la décision. C’est à Pâris, berger, que revint cette décision. Alors, chacune des déesses lui promit le plus beau des cadeaux pour essayer d’influencer son choix. Minerve lui promit la sagesse, Junon la puissance et Vénus l’amour de la plus belle des femmes. Pâris choisit Vénus comme grande gagnante du concours et se vit offrir l’amour d’Hélène de Troie, ce qui déclencha la Guerre de Troie.

Le site mythologica.fr offre une vision globale du mythe de Pâris, néanmoins certains détails de l’épisode du Jugement de Pâris ne sont pas mentionnés. Aucune évocation sur cette page par exemple d’Eris qui lance la pomme d’or alors que cette pomme est la pièce principale du mythe, sans laquelle il n’y aurait eu ni jugement, ni guerre. Les artistes représentant le Jugement de Pâris représentent en effet systématiquement la pomme d’or, qui est l’emblème de ce jugement. Pour avoir ces détails, il faut cliquer être un peu curieux et cliquer sur le permalien du Mariage de Thétis et Pelée.

Le Grenier de Clio se définit lui même comme un site richement illustré et avec des vastes connaissances, consacré aux mythologies, aux croyances religieuses et aux arts des anciennes civilisations du monde entier.

Le site offre de nombreux permaliens pour avoir des informations supplémentaires sur divers dieux ou mythes, un tableau qui schématise les liens de parenté pour faciliter la compréhension, des exemples d’iconagraphies et les sources littéraires liées au mythe. Il faut donc cliquer et recliquer pour avoir pleine connaissance du mythe. Existent également des liens vers des pages en parallèle du mythe, par exemple la Guerre de troie et le Mariage de Pelée et Thétis sont associés au Jugement de Pâris. Tout ça encore, afin d’obtenir des informations plus précises et complémentaires sur le mythe.

Le Jugement de Pâris – Les sources littéraires

Il est très compliqué de trouver des sources littéraires traduites du mythe du Jugement de Pâris, en ligne.

Voici néanmoins un site trouvé d’après les liens de Wikipédia pour les sources littéraires du mythe :  ugo.bratelli.free.fr, où le mythe est raconté par Hugo Bratelli, d’après Apollodore.

Un autre site d’après les sources littéraires via Wikipédia : philoctetes.free.fr, mais où nul part apparait le Jugement de Pâris.

Bref, les ressources numériques sur les sources littéraires des mythes ou du mythe du Jugement de Pâris en particulier, sont assez pauvres.

En quoi peut-on dire que les artistes tels que Wtewael ou Rubens respectent-ils le mythe du Jugement de Pâris raconté par Homère dans l’Illiade ou Apolodore dans les Métamorphoses ? Quelles sont les prises de libertés dans leur représentation de ce mythe ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s